Académie de Lyon – Brevet des collèges : des correcteurs par monts et par vaux

28/06/2011
Alain Colombet

Loire. Des correcteurs ligériens appelés à corriger loin de leur collège

« On demande à des correcteurs de longs déplacements : exemple de Balbigny à Saint-Chamond, de Panissières à Saint-Bonnet-le-Château, de Charlieu à Thoissey (Ain), ou encore de Roanne à Bourg-Argental ! Nous avons eu de nombreuses réactions de collègues mécontents ».
C’est Estelle Tomasini, secrétaire départemental du SNES, qui égrène ainsi quelques cas parmi d’autres ayant motivé une action vive auprès du rectorat.
[…]
Contactés, les services du rectorat admettaient hier soir le cafouillage dû à « une erreur de paramétrage de l’outil informatique » et ajoutaient, « ces situations ont été corrigées aussi rapidement que possible et il n’y a pas, de ce fait, d’inquiétude sur la correction des épreuves du brevet ».
A cette question majeure des déplacements, le SNES ajoute deux autres pommes de discorde. D’abord le fait que des professeurs des écoles et des stagiaires soient appelés à corriger. « C’était jusque-là réservé à des enseignants expérimentés » selon le SNES.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Communiqué de presse du 30 juin 2011 : « Diplôme national du Brevet : deux sujets de français pour une seule épreuve ?« 

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :