Fuite au bac : la réponse du ministère de l’éducation ouvre la voie à des recours

22/06/2011
Maryline Baumard

Si Luc Chatel devait être noté pour la décision qu’il vient de prendre, il n’aurait pas la moyenne. Parents, enseignants et lycéens estiment très largement que le choix de neutraliser un des quatre exercices de l’épreuve de baccalauréat de mathématiques de la série scientifique est une très mauvaise solution.

Pour le SNES, le principal syndicat du secondaire, « la logique aurait voulu, selon son co-secrétaire général Daniel Robin, que l’on fasse repasser l’épreuve à tous les élèves, ou que l’on bouge les consignes de rattrapage. On aurait pu accepter à l’oral des élèves atteignant une moyenne de 7 sur 20 au premier groupe d’épreuves, au lieu de 8″.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Communiqué de presse du 22 juin 2011 : « Epreuve de mathématiques au bac S : une décision injuste pour de nombreux candidats« 

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :