Formation des profs : le Snes-FSU dénonce « un bricolage pour essayer de palier les défauts de la réforme »

24/05/2011
Cécile Mimaut
Mathilde Munos

C’était l’une des réformes les plus contestées du ministère de l’Education nationale et le gouvernement a très discrètement revu sa copie hier. Il s’agit de la réforme de la formation des enseignants, très critiquée depuis sa mise en place en septembre.

D’un côté, les étudiants verront mieux ce qu’est le métier d’enseignant, mais peut-on vraiment parler de formation ? Pour Frédérique Rolet, la réponse est non. « Parler de formation, c’est vraiment se moquer du monde », réagit la co-secrétaire générale du Snes-FSU ce matin sur France Info.  » On est dans le cadre d’étudiants qui vont effectuer des remplacements, le cas le plus difficile dans l’éducation nationale », souligne-t-elle.

Lire l’article dans son intégralité et écouter l’entretien de France Info avec Frédérique Rolet, co secrétaire générale du SNES-FSU.
—–

Le SNES en campagne – Communiqué de presse du 24 mai 2011 : « Des masters en alternance pour former les enseignants ? Une fausse bonne idée ! »

Le SNES en campagne : Recrutement/Enseigner, ça s’apprend

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :