Propositions du PS sur l’éducation : le SNES distribue bons et mauvais points

04/04/2011
Anne-Sophie Hojlo

Le syndicat enseignant juge que le projet du Parti socialiste comporte « de nombreux aspects positifs », mais note « quelques bémols ».

Voici la réaction de Frédérique Rolet, cosecrétaire générale et porte-parole du SNES-FSU, à ces propositions :
« Les propositions du Parti socialiste comportent de nombreux aspects positifs ; nous y voyons néanmoins quelques bémols. Le bon point, c’est que le projet couvre le parcours éducatif dans sa globalité, de la maternelle, obligatoire dès 3 ans, à l’université.
Nous trouvons en revanche un peu faible la réflexion sur la place du collège, conçu comme la prolongation du primaire, et peu pensé dans son articulation avec le lycée. Mettre en place en 6e et 5e des professeurs polyvalents sur le modèle des professeurs des écoles pour lutter contre l’échec scolaire, c’est illusoire, et c’est oublier qu’il faut offrir des savoirs exigeants à tous.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :