Académie de Lille – Hénin : Opération « collège mort » à Gérard-Philipe, vendredi, qui se mobilise contre la baisse des moyens

16/03/2011

« A force de gratter la chair, on finit par attaquer l’os », commente amèrement Joël Vulylsteker, prof de SVT au collège Gérard-Philipe et syndiqué au SNES.

Lors de leur dernière assemblée générale, les représentants des parents d’élèves ont appelé à une journée « collège mort », ce vendredi, pour protester contre les « coupes claires que nous subissons depuis plusieurs années », indique le syndicaliste. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, et Joël Vulylsteker a fait les comptes : « alors qu’à la rentrée 2011, les effectifs serton sensiblement les mêmes qu’en 2006, l’établissement s’est vu supprimer deux classes et 70 heures d’enseignement ou de soutien. »

Lire l’article dans son intégralité.
Disponible uniquement pour les abonnés du journal.
—–

Le SNES en campagne – Budget/Rentrée 2011 – « 4800 emplois en moins, 48500 élèves en plus, cherchez l’erreur ! » (Article du 16 janvier 2011)

Le Site du SNES Lille

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :