Éducation : « génération sacrifiée »

10/02/2011
(AFP)

Les suppressions de postes d’enseignants, dont 16.000 nouvelles sont prévues en 2011, vont « sacrifier toute une génération d’élèves », a prévenu lors d’une conférence de presse le SNES-FSU, qui a estimé à un sur deux le nombre d’enseignants grévistes jeudi en collèges et lycées.

« On est en train de sacrifier toute une génération », a déclaré Frédérique Rolet, cosecrétaire générale du SNES, premier syndicat du secondaire. « Un fossé se creuse entre le ministère et les personnels. Les enseignants sont confrontés à la difficulté de faire leur métier et, pendant ce temps, le ministre (Luc Chatel) parade, continuant à nier les réalités », a ajouté un autre cosecrétaire général, Roland Hubert.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Actualité syndicale – Jeudi 10 février 2011 : AGIR POUR LE SYSTÈME ÉDUCATIF, POUR NOS MÉTIERS, POUR NOS ÉLÈVES

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :