L’Elysée prêt à revoir le chantier de la formation des enseignants.

20/01/2011
Isalbelle Ficek

Dans ses voeux hier à la culture et à l’enseignement, le chef de l’Etat, tout en défendant l’esprit de la « masterisation », a souhaité revoir son volet formation professionnelle.

« Le chantier de la masterisation n’a jamais été fermé, il est naturellement perfectible », ajoute-t-on au cabinet du ministre, citant des améliorations en cours et à venir dans les formations, ainsi qu’ « un chantier plus lourd, la mise en place de masters en alternance. » Qui pose, pointe le SNES-FSU, « le problème des moyens, puisque la réforme permettait notamment d’économiser 16.000 postes. »

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne : Recrutement/Enseigner, ça s’apprend

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :