Tout devient « Clair » pour l’éducation prioritaire

14/01/2011
Laurend Mouloud

Le ministère a annoncé, hier, qu’il allait étendre à la rentrée prochaine son expérimentation à 2 000 établissements supplémentaires. Son but : en faire un modèle pour les ZEP.

En colère, les syndicats ont déploré hier « l’absence de concertation ». « Au-delà des questions de statut, le gouvernement fait l’amalgame entre la difficulté scolaire et les questions de violence, déplore Frédérique Rolet, cosecrétaire général du SNES-FSU. C’est très inquiétant. »

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Communiqué intersyndical du 14 décembre 2010 : « C’est CLAIR, c’est toujours non !« 

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :