Académie de Toulouse – École et collège : 200 postes en moins

05/01/2011
Christine Roth-Puyo et Gérald Camier

L’école perdra 16 000 postes à la rentrée 2011 et Midi-Pyrénées n’est pas épargnée. Tous les syndicats, les fédérations de parents d’élèves tirent la sonnette d’alarme et appellent à un grand rassemblement le 22 janvier prochain.

« Avec 19 000 départs dans le second degré et 5 800 embauches, on est loin de la règle du un sur deux », ironise le SNES.[…]
À Tarbes, inquiets et découragés
[…]
« Depuis 2003, les collèges et lycées de notre département ont perdu une centaine de postes d’enseignants, dont 24 à la rentrée 2010 : 14 en lycées et 10 en collèges et ce, sans baisse significative des effectifs. Année après année, les conditions d’enseignement n’ont cessé de se dégrader[…] », déplore Yves Bordedebat, secrétaire départemental du SNES (65) et professeur de lettres classiques au collège Blanche-Odin à Bagnères-de-Bigorre. Conséquence de ces suppressions de postes massives, des classes surchargées. Le syndicaliste estime que sur 20 collèges dans les Hautes-Pyrénées, 15 ont au moins un niveau à 30 élèves, voire au-delà. Pour 2011, le SNES estime « entre 10 et 15 » le nombre de postes qui seront supprimés dans les lycées. « Il y a, hélas, un réservoir de fermetures, ajoute M. Bordedebat : d’une part, les départs à la retraite qui ne sont pas remplacés ; le regroupement des séries dans le cadre de la réforme des lycées et la réforme des filières STI (sciences et technologies industrielles). Des sections comme le génie mécanique et génie électrique vont lourdement souffrir à la rentrée prochaine. Sur 32 postes fermés dans l’académie l’an dernier, les deux tiers concernent les STI. On ne sait plus quoi faire des profs. Le remède est ici pire que le mal ».

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne : Budget/Rentrée 2011

Le Site du SNES Toulouse

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :