Des réponses aux défis des élèves perturbateurs

22/11/2010
Denis Peiron

La récente création des établissements de réinsertion scolaire continue de faire débat. Il existe pourtant d’autres solutions, de la remédiation à la sanction, pour prendre en charge les élèves en voie de décrochage.

Certaines solutions ont pourtant été expérimentées de longue date, avec plus ou moins de succès. C’est le cas par exemple des classes relais, qui aident les élèves du second degré « en voie de marginalisation » à se réinvestir dans les apprentissages. […]
« Cela permet à tous de souffler, constate Clément Dirson, le secrétaire départemental du SNES en Seine-Saint-Denis. Mais le retour en classe est souvent très compliqué. L’élève, qui a été suivi de près pendant plusieurs semaines, se retrouve de nouveau plongé dans les difficultés qui l’avaient amené à faire des bêtises. C’est d’autant plus vrai qu’il a, durant son séjour en classe relais, perdu le fil du cours », souligne le syndicaliste. Pour autant, le ministère dresse un bilan positif de ce dispositif.

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Communiqué de presse FSU du 17 novembre 2011 : « ERS : il faut en tirer rapidement les leçons ! »

Le Site du SNES Créteil

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :