Réinsertion scolaire – Un couac en Mayenne

11/11/2010

À peine une journée. Au lendemain de leur arrivée à Craon dans leur nouvel établissement de réinsertion scolaire, des élèves ayant occasionné des violences ont été purement et simplement renvoyés en Seine-Saint-Denis.

«C’est l’effet ‘cocotte-minute’ : mettre ensemble des élèves qui sentent bien qu’on veut se débarrasser d’eux, sans réelle volonté de les ramener dans une scolarité normale, ça engendre une jalousie vis-à-vis des autres élèves», approuve Frédérique Rolet, co-secrétaire générale du syndicat SNES-FSU. L’agression de mardi est un premier couac dans ce dispositif de réinsertion des jeunes lancé à la demande de Nicolas Sarkozy. Pour autant, le gouvernement entend «persévérer» dans l’implantation de ces structures nouvelles, a assuré hier le ministre de l’Éducation nationale Luc Chatel.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Communiqué de presse FSU du 17 novembre 2011 : « ERS : il faut en tirer rapidement les leçons !« 

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :