Masterisation : un jeu de taquin dans l’éducation

24/10/2010
Louise Fessard

Effet des 16.000 suppressions de postes et de la masterisation de la formation des enseignants: des professeurs d’un discipline remplacent des enseignants stagiaires d’une autre, tandis que dans deux académies au moins, c’est la formation continue des professeurs titulaires qui a été rognée.

« Après la Toussaint, le problème du remplacement, récurrent à cette période avec les épidémies de grippe, etc., va s’aggraver avec le départ des stagiaires en formation », souligne Emmanuel Mercier, secrétaire national du SNES, responsable du secteur formation.
« Dans deux académies, on va retirer les enseignants qui remplacent des congés maternité pour les mettre sur des remplacements de stagiaires en formation », explique Daniel Robin, secrétaire général du SNES.

Lire l’article dans son intégralité.
Disponible seulement pour les abonnés du journal.
—–

Le SNES en campagne – Journée nationale d’expression des stagiaires : le dossier de la conférence de presse

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :