Les profs stagiaires surchargés (SNES)

20/10/2010
(avec AFP)

Les professeurs stagiaires de collèges et lycées, qui pour la première fois cette année font cours à plein temps, déplorent une charge de travail excessive, selon une enquête du SNES-FSU (principal syndicat du secondaire) à laquelle 150 enseignants débutants ont participé.

La réforme a permis d’économiser les 16.000 postes supprimés au budget 2010, mais a privé les enseignants débutants de formation pédagogique préalable.
Selon l’enquête du SNES, ils sont 95% à juger « insuffisantes » les quelques journées de formation dispensées en cours d’année.

Plusieurs enseignants débutants interrogés par l’AFP ont déploré un trop grand nombre d’heures de cours les empêchant de prendre du recul pour améliorer leur pédagogie et leur tenue de classe, domaines dans lesquels ils n’ont pas été formés. Ils ajoutent que le « principal soutien » qui leur permet de tenir est celui de leurs collègues.

Lors d’une conférence de presse, le SNES a annoncé qu’il allait demander au ministère un service d’enseignement réduit l’an prochain pour les stagiaires de cette année, une aide pour ceux en difficulté, et de « rétablir une vraie année de formation professionnelle en 2011 ».

Lire la dépêche dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Journée nationale d’expression des stagiaires : le dossier de la conférence de presse

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :