L’école sous pression

22 septembre 2010

22/09/2010
Le 22 heures

Le débat : L’école sous pression,
avec la participation de Daniel Robin, co secrétaire général du SNES-FSU et Peter Gumbel, auteur du livre « On achève bien les chevaux ».


Daniel Robin, co secrétaire général du SNES, est intervenu en plateau sur le sujet.
—–

Le SNES en campagne – Conditions de stage : le grand bazar

Publicités

Etablissements difficiles : Chatel mise sur l’autonomie

22 septembre 2010

22/09/2010
Isabelle Ficek

Le ministre de l’Education nationale recevait hier les chefs d’établissements concernés par un nouveau dispositif leur permettant de recruter leurs enseignants.

Au SNES-FSU, premier syndicat du secondaire, on voit dans cette « révolution » un « ballon d’essai pour mettre fin au statut des enseignants et le début de leur mise en concurrence », dénonce Frédérique Rolet, secrétaire générale.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Conférence de presse de rentrée 2010 – Fiche 6 : Education Prioritaire « 


Académie de Toulouse – Enseignants : la pénurie

22 septembre 2010

22/09/2010
Christine Roth-Puyo

À l’image de l’année passée, la rentrée scolaire est marquée par des problèmes de remplacements de professeurs absents, notamment dans le secondaire. Sauf que cette fois-ci, 39 200 élèves de plus répondent à l’appel (+1600 en Midi-Pyrénées).

Quant au syndicat (SNES-FSU), il constate « avec inquiétude » que « tous les TZR (*) sont affectés pour l’année et que le rectorat reste sans réserve pour répondre aux demandes de remplacement déjà formulées par les établissements ». « Faux » répond le rectorat chiffres à l’appui (lire ci-dessus). « Reste ajoute Christophe Manibal que de très nombreux enseignants assurent déjà leurs cours pour plusieurs collèges et lycées » et que 300 contractuels ont été recrutés depuis le début de la rentrée scolaire.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Conditions de stage : le grand bazar

Le Site du SNES Toulouse


Nouveaux profs : pas assez de tuteurs

22 septembre 2010

22/09/2010
Philippe Simon

Dans l’Ouest, les enseignants aguerris ne sont pas assez nombreux à vouloir accompagner leurs collègues sans formation.

« Il manque beaucoup de tuteurs pour les jeunes collègues, dans les collèges et les lycées. Les rectorats et les inspecteurs exercent beaucoup de pression pour que des collègues acceptent de devenir tuteur », relevait, hier, Guillaume Delmas, responsable du SNES-FSU, principal syndicat des profs de collèges et de lycées.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Conditions de stage : le grand bazar


%d blogueurs aiment cette page :