Académie de Lyon – Les enseignants débutants n’ont pas tous un tuteur

15/09/2010
Muriel Florin

A cette rentrée, les enseignants du secondaire tout juste diplômés sont nommés à plein temps en classe. Des professeurs chevronnés sont censés les épauler. Mais certains ne répondent pas présent.

Certains syndicats enseignants prônent de refuser la mission. « Parce que la tâche est extrêmement lourde et doit être effectuée sur des heures supplémentaires. Parce que ce genre de compagnonnage n’est pas efficace. Parce que cela constitue un moyen de ne pas être complice de la réforme de la formation », détaille Elodie Lebas, responsable du SNES-FSU à Lyon. Le recteur Debbasch a toujours minimisé le problème.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Conditions de stage : le grand bazar

Le Site du SNES Poitiers

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :