Académie de Reims – Effectifs, conditions de travail : les syndicats inquiets et mobilisés

31/08/2010
Jean-François Laville

Présents lors de la manifestation du 7 septembre, les syndicats craignent une rentrée difficile dans certains établissements.

Suppression de postes aussi dans le second degré. « Depuis 2007, nous avons 73 élèves en plus, mais quinze classes ont été fermées et l’on compte 66 postes en moins, soit l’équivalent d’un collège important », constate René Ernst (SNES).
« Demain, lors de la rentrée, ce sont trente équivalents temps plein qui sont supprimés, sans compter le problème des collègues en charge de services partagés sur deux ou trois établissements », poursuit-il. Au chapitre des inquiétudes, il ajoute le manque de souplesse dans les remplacements d’enseignants absents. « L’an dernier, dès la rentrée, tous les remplaçants étaient déjà en poste à l’année. Le résultat, c’est l’appel à des vacataires ou à des contractuels. Ou bien on fait appel à des enseignants pour des heures supplémentaires. Certains acceptent. Notre point de vue, c’est qu’on ne peut pas à la fois accepter des heures sup et en même temps se plaindre des conditions de travail », affirme René Ernst.
À noter que le SNES fera grève le 7 septembre, mais aussi le 6 septembre avec une manifestation régionale à Troyes à 14 h et une demande d’audience à François Baroin.

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Le SNES en campagne : Le SNES appelle à la grève les 6 et 7 septembre

Le Site du SNES Reims

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :