La rentrée offensive des syndicats de l’enseignement

30/08/2010
Denis Peyron

Les principales organisations, qui prévoient une à deux journées de grève dès la semaine prochaine, ont présenté hier pour l’école des propositions alternatives à la politique gouvernementale.

La présentation de ces contre-propositions participe d’une rentrée placée sous le signe de l’offensive. Ainsi, tout juste les collégiens et les lycéens auront-ils ouvert leurs cahiers qu’une partie de leurs enseignants devrait débrayer, lundi 6 septembre, à l’appel du SNES.

« À rentrée exceptionnelle, réponse exceptionnelle », fait valoir le principal syndicat du secondaire, en évoquant notamment une réforme du lycée « largement contestée », la baisse du nombre de postes aux prochains concours d’enseignement ou encore « la situation des professeurs stagiaires, dont les conditions d’entrée dans le métier relèvent plus du bizutage que de la formation ».

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Le SNES en campagne : Le SNES appelle à la grève les 6 et 7 septembre

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :