Violences verbales sanctionnées: «Luc Chatel est dans la logique sécuritaire du gouvernement»

26/08/2010
Catherine Fournier

REACTIONS – Les syndicats d’enseignants estiment qu’il faut également se placer sur le terrain éducatif…

Ces derniers sont pourtant plus que réservés sur l’efficacité d’une systématisation des sanctions. D’abord parce qu’il «est difficile d’apprécier la violence verbale selon les établissements», constate Frédérique Rolet, porte-parole du SNES. (…)
«La politique éducative aggrave elle-même le problème de la violence», renchérit Frédérique Rolet. Et de citer «le déclassement de certains établissements des zones d’éducation prioritaire, l’abrogation de la carte scolaire qui en ghettoïse d’autres, la remontée des effectifs dans les classes…»

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :