Académie de Nantes – Le Mans : les profs précaires veulent être considérés

10/06/2010

Une délégation est venue défendre, hier, à l’inspection d’académie, les droits des enseignants contractuels du 2nd degré.

Depuis cinq ans, les plans de réduction du nombre de fonctionnaires se succèdent. « On ne remplace plus les enseignants qui partent en retraite mais, dans le même temps, les besoins des collèges et des lycées restent les mêmes, argumente Lionel Quesne, secrétaire départemental du SNES. Du coup, on bouche les trous avec des enseignants contractuels qui sont affectés à l’année sur un poste. Et les remplacements ponctuels sont effectués à coup de vacataires. Bref, la situation se dégrade. Y compris pour les élèves puisque beaucoup de remplacements ne sont même plus assurés. »

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Actualités syndicales – « 16 juin : rassemblement des non-titulaires »

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :