SES  : une réforme taillée sur mesure pour le Medef

02/03/10
Laurent Mouloud

« Les nouveaux programmes de seconde du ministre de l’Éducation nationale, Luc Chatel, proposent un formatage idéologique des sciences économiques et sociales propre à réjouir les néolibéraux. »

Depuis deux mois, enseignants et économistes se relaient pour dénoncer cette casse des SES. Le SNES-FSU dénonce une « vision dogmatique », tandis que les organisations lycéennes (UNL et Fidl) refusent ce « formatage cérébral ».

Cet article n’est plus en ligne.
—–

Le SNES en campagne – Communiqué du 10 février 20110 : « Programme de Sciences économiques et sociales (SES) : Le SNES-FSU soutient la démarche de l’APSES »

Le SNES en campagne – Communiqué du 5 février : « Projets de programmes de seconde : des vessies pour des lanternes »

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :