Le monde arabe sacrifié en seconde ?

23/02/10
Laurent Mouloud

« Pour beaucoup de profs, les nouveaux programmes d’histoire privilégient trop l’Occident chrétien et une vision « européo-centrée » ».

« Ce chapitre était particulièrement apprécié par les enseignants et les lycéens, souligne Alice Cardoso, prof d’histoire-géo et membre du SNES-FSU. On voyait le monde arabe à son apogée et les élèves découvraient son rôle fondamental comme passeur de savoirs entre différentes civilisations. »

Cet article n’est plus en ligne.
—–

Le SNES en campagne – Communiqué de presse du 5 février 2010 : « Projets de programmes de Seconde : des vessies pour des lanternes »

Penser et exercer son métier : Histoire Géographie

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :