Mais qui surveille les élèves ?

11/02/10
Marie Piquemal

Les évolutions du métier et du statut de « surveillant » dans les établissements.

«On pouvait suivre les cours du soir, c’était plus dur mais c’était une chance… Un exemple aussi pour les élèves de voir leurs surveillants avec un livre à la main…», raconte Alexandra Tkaczynski, en poste depuis six ans, membre du SNES, premier syndicat du secondaire.[…]
«On réclame depuis des années une formation. Mais, rien n’est écrit dans les textes, c’est très aléatoire d’une académie à l’autre…», regrette le SNES.[…]
«Et puis, il y a tout ce qu’on nous demande en plus… Au niveau administratif par exemple. Faut bien comprendre qu’on est à la merci du chef d’établissement qui renouvelle nos contrats chaque année», explique Alexandra Tkaczynski.

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Penser et Exercer son Métier : Surveillants (MI-SE, Assistants d’Education…)

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :