Académie de Toulouse : « L’Éducation nationale mise à mal »

19/01/10
AR.P.

Les suppressions de postes dans l’académie de Toulouse sont un des motifs de mobilisation dans l’Education dans la région.

Dans le second degré, « l’académie va perdre 113 postes. Pour les Hautes-Pyrénées, on ne sait pas encore mais il y en aura », déplore Yves Bordedebat, SNES-FSU. « Dans les lycées, la baisse d’une demi-heure dans de nombreuses disciplines va entraîner de nouvelles suppressions de postes », ajoute Yves Bordedebat qui craint d’autres points de la réforme des lycées comme « le pouvoir plus grand du chef d’établissement ou l’accompagnement individualisé impossible à mettre en place ». Au passage, il appelle ses collègues à boycotter l’évaluation du socle commun en collège.

Lire l’article dans son intégralité.

—–

Le Site du SNES Midi-Pyrénées

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :