Avis de mouvement social chez les profs

14/01/10
Ixchel Delaporte

Le SNES mobilise en trois étapes. Dont une manifestation nationale le 30 janvier.

Pour Roland Hubert, du SNES, « Luc Chatel fait croire à une amélioration de l’orientation, du rééquilibrage des séries ou à des aides personnalisées. Mais c’est tout le contraire qui se passe ». Frédérique Rolet, secrétaire générale, dénonce pour sa part une mise en concurrence des établissements qui entraînera « des inégalités flagrantes ».

Cet article n’est plus en ligne.
—–


Le SNES en campagne : Janvier dans l’action pour l’éducation

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :